Ainsi, on s'approche du 15 mai. Visite à Jean Estaque en son atelier. 
- Jean, dites-moi, l'art brut? 
- Je ne sais pas, j'attends. 
Il regarde pousser les arbres, il écoute la souris ronger. Il juge les aiguilles à leur agressivité sur la peau, leur douceur à l'esprit. Acacia, pommier, buis sont convoqués.
- Jean, le prix du Champ secret, ce sera un Estaque d'honneur?
Il pense à la plume sur le papier. Poète, prépare-toi. 

96346238

Le prix du Champ secret: un Estaque. Photo FW

 Le règlement, pour ne pas écrire encore, à propos des fleurs de lilas:  Concours de poésie. 
Date limite de  dépôt des textes repoussée au 10 mai. 

Visite à Jean Estaque. Un bonheur. il parle de l'art postal. Il accueille Pavel Macek(*). L'exposition est à visiter aussi durant le Festival. La Maison du Tailleu: on la regarde par la lorgnette, on tourne la manivelle, on voit Jean et Michelle, les poètes chantent, les sculpteurs au fond du bois perdu. 

 A demain. Demain, je vous parle du hors Festival. 
En attendant, l'éphémère atelier, le voici: "Reçu par la poste...".

(*) http://geo.culture-en-limousin.fr/Pavel-Macek