Festival Pliant 2015

Cornes de brume

 

IvZ9nrfVt4PKmIiD_P0hGP9xMyU@500x403

Estaque d'honneur, obtenu par femme et poète, décerné par jury austère mais juste. Festival Pliant 2015. Photo AW. Merci.

Bonjour, 

Vous avez su prendre le temps de déplier chaque instant de ce Pliant. Vous avez détaillé l'ensemble. Vous avez perçu l'harmonie. Ceci mérite la corne de brume du Festival. Hommage secret, hors du Champ. On croise ainsi des navires, comme nous emplis de silence et perdus dans l'espace. Déchiffrons toutes les nuits. 

 

(merci universal sound bank)

Voyageuses, passantes, lectrices, et vous, lecteurs, retrouvez par ici ce que vous cherchiez aussi.  

http://andree-wizem-poezizanie.eklablog.com/festival-pliant-2015-en-creuse-le-retour-a117751346

Posté par Jean-Paul Raffel à 23:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Causette du Bar à mots

 Trouvé ceci glissé sous la porte. Le Festival rend gais les gens gais. Merci Annie.

déplié (1)

Pour échanger à la causette du Bar à mots, voici une bonne adresse qui pourra nous servir, pour échanger sur les projets de Champ secret. 

Bien sûr l'ergonomie est un peu rude, mais je suis certain que nous aurons rapidement percé tous les secrets de cet outil. A bientôt, au comptoir. 

A l'essai pour imaginer la suite....

 

http://champsecret.chatango.com/

Posté par Jean-Paul Raffel à 22:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

A vos carnets !

Photo FW (http://flowhite.canalblog.com/pages/la-maison-eclairee/31875806.html)

P1140582

Carnet de voyages. Destination Poésie. Escale au Tailleu. (fw)

Le Bar à mots est ouvert. Pensée pour les comptoirs qui accueillirent nos pages d'écriture. Un Festival, c'est long à construire. Rubriques, discussions, poésie. On cherche le è de jachère perdu dans les reflets. A vos plumes. C'est long à construire alors construisons. Grand remue-ménage en cours. La suite demain? 

 

jpr. 

 

Les carnets du festival ne sont pas seulement jolis (car pratiques), mais il sont de surcroit emplis de vie poétique. 

Reçu samedi une lettre recommandable de Magali. Elle contient son carnet: 

"Ah, ce message
vibrant
et salvateur
d
u puits dans le
désert
et cette joie des oueds
gorgés après l'averse
". 

Magali B. 

Merci Magali. 
Qui saura vous répondre? 

(demander un accès pour écrire en ligne sur le blog ou écrire à pliant.2015@laposte.net pour adresser des contributions ou encore demander une adresse postale où les faire parvenir sous forme papier).

Rappel: pour participer au prix du Champ secret ou prix du Festival, vous pouvez adresser vos textes jusqu'au 30 juin. Par ailleurs, le jury vagabonde sur ces pages et peut s'emparer des écrits pour en proposer la participation aux Prix...

 

Posté par flowhite à 21:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La Vagabonde par Bernard Stimbre

102819259

Merci Bernard Stimbre. Excellent moment de poésie et de chanson avec votre "Hugo et moi". L'Esprit du Pliant était dans la Bergerie ce soir là. Qu'est-ce qu'une chanson d'amour? Une pensée de Vagabonde. 

 

Posté par Jean-Paul Raffel à 13:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

5e Festival Pliant...C'est reparti pour 2016!

Bonjour à tous. 
Grande édition que ce Pliant 2015! Il en sera dit davantage après le 27 mai. Le webmestre ne répond plus jusque cette date  car  il est au-dessus retenu, voire over-booked, au moins. 
Grave bug pour l'annonce du thème du prix du Festival: impossible de synchroniser l'annonce en direct et la publication sur le blog du Festival. En conséquence, le Festival Pliant 2015 est prolongé jusqu'au 1er juillet (c'est chic!). Pour participer au prix: se reporter au règlement en ligne. Participation exclusivement par envoi de vos textes à pliant.2015@laposte.net avant le 30 juin 23h59. Un accusé de réception sera adressé à tous les participants. 

Participation au prix du Champ secret sur le blog.

Thème inchangé:
"Champ secret"

Participation au prix du Festival sur le blog.
Thème:
"À contre-courant"

Premier prix du Champ secret: un Estaque d'Honneur

Premier prix du festival : une photographie originale de Florence White

 

CCF18052015_00000

Et quel bonheur ce Festival. Merci à Valérie Rouzeau. Merci à Bernard Stimbre pour la belle soirée avec Victor Hugo. Merci à Alain et Joëlle, marcheurs opiniâtres. Merci aux amis du Champ secret. 
A bientôt. 

 

Posté par Jean-Paul Raffel à 20:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]


J'ouvre un livre de poésie. Il est vivant.

Affiche générale 5

 

Le premier Festival, dit de poche, petite taille, ambitions modestes, grands plaisirs de lecture poétique fut accueilli, notamment, par le musée de la Sénatorerie à Guéret, le bar en Zinc à Savennes et dans la nuit d’une randonnée poétique par les habitants du Masforeau.

Depuis, le Festival, devenu Pliant poursuit son exploration des formes poétiques, en Creuse.

 

Pourquoi Pliant ?

Patience, Concentration, Inventions : l’art de l’origami recèle des univers dans la moindre feuille de papier. Le poète peut donc s’y reconnaître.

Pliant, comme le couteau de poche, pour dire le rapport à l’immédiateté, à la simplicité, aux échanges.
Les repas tirés du sac constituent un des attraits du Festival et puis, on y trouve au moins ce que l’on a apporté.

Pliant car, comme les scènes ouvertes par lesquelles débutent chaque manifestation, il peut, ou non, en fonction des présents, des envies, de l’ambiance, s’ouvrir complètement ou offrir un seul mais précieux poème.

Pliant enfin pour retrouver le sens du progressif et de la relation humaine. Le sens est à découvrir, les contacts sont directs avec les poètes. Les amis sont de vraies personnes et non des avatars numériques.


En 2013 , Abdellatif Laâbi…Le grand poète, prix Goucourt de poésie, honore le Festival, sa lecture subtile et nuancée, presque détachée, laisse le public, à la Métive, découvrir une œuvre majeure qu’il lit avec simplicité.

« Je n’attends rien de la vie, dit-il, je vais à sa rencontre ».

2014, Claude Ber, femme et poète, livre « Ce qui reste »
Elle écrit : « Ce qui reste une fois que cesse la tyrannie de la parole/ je l’appelle poème »
La visite de Claude Ber à la Métive n’aura laissé personne indifférent tant la force du personnage et la puissance évocatrice de ses écrits provoquent et bousculent. Rien n’était tiède alors dans cette rencontre.

2015, Bienvenue à Valérie Rouzeau.
Valérie Rouzeau lit surtout de la littérature, écrit, traduit des poèmes (entre autres et principalement). Rendez-vous à la maison du Tailleu à Savennes (14h30 le 16 mai) et à la Métive (14h30 le 17 mai), où l’on découvrira l’auteure, si l’on sait prendre le temps de l’écoute.

« Crier ne sert à rien

puisqu’elle ne comprend pas

les bruits du monde

de l’autre côté des dalhias »

 Avis aux amateurs: nous terminerons ce Festival avec un peu d'origami. Merci à vous talentueux plieurs de faire un crochet dimanche à la clôture.

 

 

 

Posté par Jean-Paul Raffel à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Le Pliant fait Court

 Voici le Festival Pliant qui se déplie. Dernière semaine et on se retrouve.

Atelier éphémère? "Le temps marche d'un pas normal (Charles Cros)"

affiche-festival-senechal-4

Invitation
          

Le cinéma le Sénéchal et l’Association Le champ secret ont le plaisir de vous inviter à la soirée « Le Pliant fait Court », au Sénéchal, le 16 mai à 20h.

Au programme:

Lettres de femmes d’Augusto Zanovello. Cinéma d’animation. Sur le front de la Guerre, une lettre d’amour peut-elle sauver ?

Un secret bien gardé de Patrick Prado. Est-ce un documentaire ou une fiction qui se réalise ? Fin d’une certaine paysannerie en Bretagne. Tout ceci nous parle à l’oreille et on en discutera.

Helmut, d’Eric et Rose Turpin…Si tu n’aimes pas les châteaux pars donc en vacances sans ta maman.

Solo-Rex, de François Bierry. Condensé d’humour à cheval et à vélo.

Walking on the wild side de Fiona Gordon. Quartier rouge, pas de quartier.

« Le Pliant fait court » est organisé dans le cadre du 4e festival Pliant en Poésie et en chanson. Il faut donc s’attendre à entendre des chansons et même de la poésie.

Site  Web:http://lepliant2015.canalblog.com

Entrée 5 euros. On peut apporter son manger.  Une soirée pour poètes, cinéphiles, guitaristes, ménagères de moins et de plus, agriculteurs, rouliers, réalisateurs, pharmaciens, voisins, monde entier et son cousin. 

 

 

 

Posté par Jean-Paul Raffel à 23:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le programme du Pliant

 

Le programme du Festival Pliant est accessible ci-dessous. Ne pas manquer ce qui n'y est pas indiqué: le programme complet du "Pliant fait court", au Sénéchal le 16 mai, un  retour possible de Monsieur Quelqu'un et  la promesse d'une heure avec Bernard Blot, au Restaurant Chez Lorsery, à Lavaveix-les-Mines, le 17 à 11h30 (réserver...)

 

 

Bravo Valérie Rouzeau!

http://www.scoop.it/t/terres-de-femmes/p/4043157134/2015/05/08/le-prix-robert-ganzo-de-poesie-remis-a-valerie-rouzeau-le-24-mai-2015-a-saint-malo

 

Posté par Jean-Paul Raffel à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Hors programme, intense et secret encore un peu

logomqq4-400

 

 

Annoncé au Festival, dans les marges, ou peut-être les limbes.
Pour les connaisseurs, cette énigme permettra de retrouver aisément Monsieur Quelqu'un, la Si Douce et Grand-père, au moins:

16 vers 18. Beau Serge.

Sinon écrire pliant.2015@laposte.net, merci.

Posté par Jean-Paul Raffel à 09:44 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

Ah, te lier!

Ainsi, on s'approche du 15 mai. Visite à Jean Estaque en son atelier. 
- Jean, dites-moi, l'art brut? 
- Je ne sais pas, j'attends. 
Il regarde pousser les arbres, il écoute la souris ronger. Il juge les aiguilles à leur agressivité sur la peau, leur douceur à l'esprit. Acacia, pommier, buis sont convoqués.
- Jean, le prix du Champ secret, ce sera un Estaque d'honneur?
Il pense à la plume sur le papier. Poète, prépare-toi. 

96346238

Le prix du Champ secret: un Estaque. Photo FW

 Le règlement, pour ne pas écrire encore, à propos des fleurs de lilas:  Concours de poésie. 
Date limite de  dépôt des textes repoussée au 10 mai. 

Visite à Jean Estaque. Un bonheur. il parle de l'art postal. Il accueille Pavel Macek(*). L'exposition est à visiter aussi durant le Festival. La Maison du Tailleu: on la regarde par la lorgnette, on tourne la manivelle, on voit Jean et Michelle, les poètes chantent, les sculpteurs au fond du bois perdu. 

 A demain. Demain, je vous parle du hors Festival. 
En attendant, l'éphémère atelier, le voici: "Reçu par la poste...".

(*) http://geo.culture-en-limousin.fr/Pavel-Macek

Posté par Jean-Paul Raffel à 22:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,